bouton mon compte

Mon compte

La voie du berserker

19,00

Arnor a grandi dans la communauté des Frères de la Lumière dont un des membres, Eudes de Beaufort, l’a sauvé du froid et des loups. Un jour, des barbares du nord attaquent l’abbaye et en massacrent tous les occupants.

Arnor, absent au moment de l’assaut, découvre frère Eudes agonisant.

Celui-ci l’envoi à Lutèce, se mettre sous la protection du Chevalier du Guet. Déterminé à venger la mort de celui qu’il considéré comme un père, Arnor part à la poursuite de ses assassins.

De la grande cité-état aux mœurs politiques corrompues, jusqu’aux royaumes éloignés de l’Extrême-Orient mystérieux, en passant par les solitudes glacées de la lointaine Scanie, la route vers l’accomplissement de sa quête est longue,sinueuse et trompeuse car l’ennemi est à la fois intérieur et extérieur.

Arnor devra choisir : devenir un puissant de ce monde, au risque de perdre son humanité, ou s’affranchir de l’inné pour rester un homme libre.

21 x 15 x 1,7 cm

264 pages

Catégorie : Étiquettes : ,

Description

Une lutte épique entre bien et mal, honneur et pouvoir, prosélytisme et liberté…

 

critique par Yannick de prosecafé :

Je voudrai remercier l’auteur et sa maison d’éditions de m’avoir proposé cet ouvrage.

Voilà un titre de fantasy pur et dur.

Vous y avez tous les ingrédients du genre. Nous sommes en pleine guerre du mal contre le bien. Je les mets sciemment dans cet ordre. Le mal a la part belle alors que le bien fait tout pour survivre.
Vous avez bien sûr ce personnage central dont vous suivez les aventures ou mésaventures tout dépend de l’angle que vous prenez. L’évolution que nous propose l’auteur est complète. Du simple servant, il deviendra un puissant.
Dans cette évolution je ne suis parfois perdu, je ne savais plus où il en était ni ce qu’il faisait. Peut être un manque d’attention de ma part.

Dans ce livre, la religion est le point central. Elle engendre les guerres (bien sûr), mais aussi les alliances, les trahisons volontaires ou de circonstances. Mais elle donne aussi naissance aux jeux politiques, d’influences.
Kwamé Maherpa met en avant certains points philosophico-religieux intéressants, mais ceux-ci déclenchent soit ces trahisons ou ces guerres.
Une partie d’échec géante, en somme.

Vraiment, l’auteur nous propose un univers complet. Il y a un réel travail de cohérence.

Toutefois, nous sommes dans de la fantasy littéraire, le style est relevé.
Cela reste tout de même à la portée de tous.

Je vous souhaite une très bonne lecture !!!

 

Laura Blandin

Bonjour mes zaccros !

Je vous reviens en ce mardi avec ce livre ! La voie du berserker de kwamé maherpa.

Alors c’est un livre bien écrit, les actions y sont vraiment bien décrite. Ya un peu de sang pour ceux qui aiment le bien saignant. Un mystère quand même autour de ce berserker… Et une histoire de vengeance ! Arnor veut venger son père adoptif si je puis m’exprimer ainsi et donc la question c’est va t il le faire et y arrivera t il…

Je vous le conseille même si j’avoue qu’il y a beaucoup de personnages et qu’il faut faire attention à ne pas s’y perdre… C’est vraiment le tout petit bémol.

Je vous souhaite une bonne soirée et une bonne lecture !

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La voie du berserker”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *